Un petit bout de paradis pas si loin de la France

Il ne faut pas croire que tout est beau et rose pendant un roadtrip : tout d’abord nous sommes dépendants de la météo et ce plus que jamais. En effet, nous avons beau prévoir nos journées à l’avance avec des marches et des visites si il pleut ou si il vente nous devons nous adapter c’est-à-dire soit changer le programme soit rester un peu plus longtemps pour avoir le soleil. Nous avons aussi un budget à gérer pour pouvoir profiter pleinement du voyage et ne pas se retrouver bloqués. Et faire face aux imprévus de tout genre. Et malheureusement c’est en partant de Kaikoura que nous avons (encore) crevé sur la route, c’est un couple de locaux qui nous a gentiment prévenu et même aidé à changer la roue et ce sous la pluie !! Nous étions bien énervés, crever deux fois en deux semaines, ce n’est vraiment pas de chance ! On a quand même relativisé en se disant que ça pourrait être pire. Le côté positif c’est qu’avant ça nous avons vu de beaux paysages sur la route : Gore Bay et les Cathedral Cliffs.

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

La matinée du 10 février était donc consacrée à la recherche d’un pneu d’occasion pour remplacer notre roue de secours crevée. Nous avons dû faire à peu près une dizaine de garages dans la banlieue de Christchurch pour en chercher une mais ils n’avaient que des pneus neufs qui coutent entre 110 et 140 dollars. L’après-midi nous nous sommes baladés dans le Matawai Park de Rangiora. Pour oublier les péripéties de la veille nous avons pris le soleil, bossé sur l’itinéraire des jours à venir et avons fait un retour en enfance en testant une petite tyrolienne dans un parc voisin. Le soir au camping nous avons rencontré une couple d’allemands sympas qui sont en roadtrip depuis 4 mois en Nouvelle-Zélande, ils cherchent actuellement un boulot pour renflouer les caisses (nous les avons croisé le lendemain en faisant les courses, ils attendaient une réponse pour un boulot en porte à porte).

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

11 février : En route pour Christchurch, la plus grosse ville de l’île du sud ! Au premier abord, on remarque de suite que la ville est encore marquée par le tremblement de terre du 22 février 2011 qui a tué 181 personnes et démoli de nombreux bâtiments, beaucoup sont encore en chantier et à part le centre qui est agréable, le reste est encore en devenir. Mais en creusant, on se rend compte que la ville est en pleine transition et que la créativité et l’innovation sont les mots d’ordre. Nos coups de cœur ont été le Canterbury Museum avec la galerie maorie et la collection d’oiseaux et le centre-ville avec ses boutiques et cafés aménagés dans des conteneurs. En dehors de la visite de la ville, nous avons aussi acheté notre roue d’occasion en ville et vérifier la pression des pneus.

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

Plus sauvage et plus charmante que Christchurch, Akaroa vaut le détour ! A une heure et demie de la grosse ville et située sur la péninsule de Banks, ce village de moins de mille habitants nous a séduit ! Et quel hasard, Akaroa a un patrimoine colonial français ! Drapeaux tricolores sur les bâtiments, noms de rue et magasins en français, nous avons même mangé dans une crêperie avec des cuisiniers français, miam ! La vue sur la baie de la route est magnifique avec ces paysages volcaniques et le village quiinvite à la détente. Comme un air de vacances…

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC


Publicités