Au sud de l’île du Sud

Grand soleil pour notre dernier jour dans les Catlins ! Nous avons commencé la journée avec la forêt pétrifiée de Curio Bay : des arbres fossilisés datant de l’ère jurassique qui du coup ressemblent plus à des pierres qu’à des arbres mais l’imagination fait le reste. Un petit pingouin se cachait dans les arbres sans bouger. Enfin on en a vu un !! Juste en face sur Purpoise Bay, nous avons vu des petits dauphins (les Hector dolphins) nager tout près de la côte et des phoques se battre pour un petit bout de plage devant nous ! Dernière étape des Catlins : le Slope Point, le point le plus au sud de l’île et le plus proche du Pôle Sud. C’est là que notre traversée de la côte Est se termine !

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

Prochaine étape, Invercargill, grande ville au sud de l’île. La route qui y va n’est pas très intéressante puisque industrielle. Le vendredi 6 mars nous avons fêté nos 5 ans ensemble, très beau cadeau de le passer en Nouvelle-Zélande, c’est sûr nous nous en souviendrons ! En tout nous sommes restés 2 jours et demi à Invercargill, le temps de faire le plein de nourriture, de profiter du wifi et de prendre une bonne douche. A part le musée et le Queens Park, la ville est assez plate et sans intérêt. Le point d’intérêt suivant est le village de Te Anau avec son lac qui est le deuxième plus grand du pays, c’est aussi un point de départ pour beaucoup de randonnées et enfin c’est le village de ravitaillement avant de se rendre dans le Milford National Park ! Au programme à Te Anau : visite du Wildlife Center qui est une sorte de zoo avec des oiseaux de Nouvelle-Zélande et le début de la Kepler Track qui, à la base, est une grosse randonnée d’une soixantaine de kilomètres de 4 jours. Nous avons fait les 6 premiers kilomètres et sommes retournés en arrière, ce qui constitue une marche de 3 heures accessible et qui permet de se rendre compte de la végétation de la région : beaucoup de mousse et de fougères. Cette végétation très humide est due au taux important de précipitations dans la région du Southland : 7 m d’eau par an (plus de 6 fois que dans le reste du pays, 6 fois plus que Londres !)

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

Difficile pour nous de s’organiser pour visiter cette partie du pays. Deux facteurs à prendre en compte : les sandflies, ces petits moustiques silencieux qui mordent pour pouvoir se reproduire sont en quantité folle ici, pas moyen de laisser le van ouvert ou de rester dehors sans bouger à moins de se protéger et le deuxième facteur étant…la pluie ! Le Milford Sound et la route pour y aller ont beau être magnifiques, sous la pluie difficile de se rendre compte de la beauté du lieu et même si certains disent que cela rend la nature et les fiords mystiques, je pense que tout touriste préfère le voir sous le soleil. Nous avons donc fait la moitié de la route le dimanche 8 mars en sachant qu’il faut 2h30 de Te Anau jusqu’à Milford Sound. Nos points d’arrêts ont été la Egglinton Valley et les Mirror Lakes. Nous avions prévu de faire les autres arrêts au retour en espérant que le temps seraIt plus ensoleillé et c’était le cas ! La marche Key Summit Track (3 heures aller-retour) nous a permis de dominer la vallée Hollyford et d’apercevoir le lac Marian au loin.

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

 

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

A en croire les guides et beaucoup de voyageurs, le Milford Sound (seule vallée de fiords accessible en voiture) est la plus belle chose donnée à voir en Nouvelle-Zélande. Cet endroit qui est classé au patrimoine mondial de l’Unesco est une étape obligatoire pour tout voyageur. Nous avions donc plus que hâte ! Lundi 9 mars : lever 6h30 car nous voulions arriver tôt au Milford puisque la météo prévoyait plutôt beau. Malheureusement, difficile de se fier à la météo ici, elle n’en fait qu’à sa tête et change tous les jours. Et sans réseau dans tout le parc naturel, difficile de se tenir à jour. Nous sommes donc arrivés avec un temps grisâtre et de petites éclaircies dans l’après-midi. Mais pas question de faire demi-tour, nous sommes ici pour une longue durée et comptons bien voir cet endroit dans le beau temps. Nous avions donc réservé au seul camping de Milford Sound qui plus est payant pour deux nuits en attendant mercredi qui est censé être une belle journée ! Même sans bouger nous avons passé de bons moments ici à se prélasser sur les canapés du lodge du camping, à jouer aux cartes, lire et regarder des séries. Et nous avons rencontré des personnes très sympas le mardi soir avec qui nous avons partagé des bières donc pas de regrets surtout que l’attente en valait la peine ! Mercredi : grand ciel bleu immaculé sans un nuage à l’horizon. Nous avons donc fait la croisière entre les fjords à 9h et avons pu avoir nos belles photos ensoleillés de ce lieu si incontournable et insaisissable à la fois.

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

 

SAMSUNG CSC

SAMSUNG CSC

Publicités