Infos utiles

Suite aux nombreux mails et questions que nous avons reçu ces derniers temps, voici une liste d’informations qui seront utiles pour les futurs voyageurs en Nouvelle-Zélande…

Administratif 

– Visa

La demande de Visa PVT d’une durée de 12 mois se fait sur le site officiel de l’immigration néo-zélandaise. La demande est facile et rapide à faire et aucun quota n’est imposé, il suffit de remplir les conditions suivantes :

  • Etre âgé de 18 à 30 ans révolus.
  • Ne pas avoir déjà fait de PVT en Nouvelle-Zélande.
  • Etre couvert par une assurance voyage pendant la durée totale de votre séjour.
  • Disposer de ressources financières adéquates.
  • Faire une demande en ligne auprès de l’ambassade

Le prix du visa est de 105 euros (165$NZ)

L’obtention du visa se fait en quelques jours sauf si vous avez à faire une radio des poumons dans ce cas cela prendra plus de temps. Possibilité de prolonger le PVT de trois mois.

– Assurance

Il est obligatoire de souscrire à une assurance santé pour le PVT en Nouvelle-Zélande. Celle-ci peut être demandée aux douanes à l’aéroport à l’arrivée. Votre assurance vous couvre en cas de maladie, de rapatriement (et toutes autre closes prévues à votre contrat). En cas d’accident (domestique, de travail ou de la route), sachez que l’ACC (Accident Compensation Corporation, organisme de Nouvelle-Zélande) prend en charge les frais liés à votre hospitalisation. Plusieurs assurances santé sont proposées (Globe PVT, Chapka, April, Europe Assistance…).

– Compte bancaire

Il est possible d’ouvrir son compte bancaire avant d’arriver en Nouvelle-Zélande, cela peut vous permettre de gagner du temps et de transférer votre argent avant de partir. Ils existent de nombreuses banques présentes partout dans le pays : ANZ, KiwiBank, Westpack, BNZ…)

Pour ouvrir un compte en banque, munissez-vous de :

  • Une pièce d’identité
  • Un justificatif de domicile : facture de téléphone, bail, attestation de votre backpack (si la banque l’accepte). A noter que si vous ouvrez votre compte de France, vous devrez apporter un justificatif de domicile français

– Numéro IRD

L’IRD est indispensable pour travailler en Nouvelle-Zélande, pour l’obtenir, rendez-vous à la PostOffice afin de remplir le formulaire IR595. Pour cela, vous devrez vous munir de :

  • Votre passeport,
  • L’original et une copie de votre visa PVT Nouvelle-Zélande,
  • Une seconde pièce d’identité (permis international)

shutterstock_128077331

Vie quotidienne en roadtrip

– Acheter ou louer son van ?

Si vous prévoyez de voyager au moins deux mois il est plus rentable d’acheter un van, vous pouvez toujours faire des estimations sur les sites de locations de vans comme Jucy Rentals, Wicked Campers ou encore Escape. Acheter un van nécessite aussi du temps pour les recherches, de l’argent (prévoyez au moins 4000$ en plein été pour un van) et il vous faudra faire des formalités (papiers du véhicule, assurance…)

 – Où dormir ?

Pour savoir où dormir dans votre van, n’hésitez pas à télécharger les applications Campermate (gratuite) et Wikicamp (2 dollars) sur votre smartphone. Accessibles sans connexion Internet celles-ci vous permettent de trouver un camping gratuit ou payant sur la carte de Nouvelle-Zélande selon les filtres que vous aurez entrés. Wikicamp est plus complète en terme de campings et Campermate répertorie aussi zones wifi, douches, spots intéressants. Les deux se complètent bien.

– Se nourrir

En roadtrip pas le choix, il faut s’habituer à manger simple ! Noodles, riz, pâtes, boites de conserves seront vos meilleurs amis ! Comptez sur les aliments qui se conservent facilement.Vous pouvez bien sûr acheter des légumes, fruits et viande mais en petite quantité pour les manger rapidement. Les magasins d’alimentation les moins chers sont :

  • Pak’N’Save
  • Newworld
  • Countdown

– Se laver

En roadtrip il faut s’habituer à de nouvelle habitudes d’hygiène car niveau budget ce n’est pas possible d’aller tous les soirs dans un camping payant avec toutes les facilités dont la douche chaude. La douche solaire est une bonne solution, il suffit de la remplir et de la laisser deux heures au soleil puis l’accrocher quelques part pour se doucher. Les piscines municipales sont une très bonnes solution car il y en a à peu près partout en Nouvelle-Zélande, pour prendre une douche on vous demandera soit de payer le prix d’entrée normal ou un prix spécial (ils ont l’habitude des backpackers) et parfois c’est même gratuit ! En été les douches froides de bord de plage sont pratiques ou sinon pour les plus aventuriers essayez les lacs ou rivières !

– Sécurité

La Nouvelle-Zélande est réputée pour être un pays sûr mais il faut quand même être prudent. Ne laissez jamais d’objets de valeur, de l’argent ou vos papiers d’identité dans votre véhicule quand vous partez, une vitre se casse facilement et sur les lieux touristiques cela arrive souvent. Les vans de voyageurs sont des véhicules reconnaissables. La nuit fermez votre véhicule à clefs quand vous dormez dedans on ne sait jamais. Respectez les consignes et règles des campings ou vous restez et tout ira bien.

– Connexion Internet 

La connexion Internet est assez bien développée dans le pays. Dans la plupart des bibliothèques le wifi est gratuit et illimité. Petit plus : avec l’opérateur téléphonique Spark vous avez le droit à 1GB de wifi par jour sur les bornes dans les rues qui sont situées un peu partout dans le pays.

– Wwoofing/Helpx

Le Wwoofing et le Helpx sont sont des bonnes façon de travailler tout en rencontrer des locaux. Le concept est simple : contre un certain nombre d’heures de travail (en moyenne 4 heures) vous pouvez bénéficier du logis et du couvert. Le wwoofing vises davantage les fermes alors que le Helpx reste plus général. Il vous suffit de vous inscrire sur les sites respectifs et de payer une petite somme pour pouvoir accéder à l’annuaire des hôtes. N’hésitez pas à lire les reviews et avis des travailleurs précédents pour vous faire une idée de l’endroit dans lequel vous allez.

SAMSUNG CSC

Nature

– Faune

En Nouvelle-Zélande on trouve beaucoup beaucoup d’oiseaux et surtout des oiseaux natifs du pays. 

– Le kiwi est l’emblème du pays. C’est un oiseau nocturne, très timide qui est difficile à apercevoir dans la nature. La meilleure solution est de se rendre dans un parc ou un zoo pour pouvoir l’admirer.

kiwi_bird

– Le Pukeko habite dans les marécages, avec ses longues pattes et ses plumes bleues il est très reconnaissable.

Pukeko1

– Le Weka ressemble un peu au Kiwi car comme ce dernier il ne peut pas voler. Il est très courant d’en croiser dans la nature car celui-ci ne craint pas l’homme.

SONY DSC

– Le Kéa est le perroquet le plus intelligent du monde et n’hésite pas à approcher l’homme pour quémander de la nourriture ou encore s’attaquer aux joints de caoutchouc des voitures.

kea

– Le Tui est aussi un oiseau symbolique de Nouvelle-Zélande. Sa particularité réside surtout dans ses deux petites boules de plumes blanches situées sous son cou et également dans son chant un peu particulier qui sonne un peu mécanique. Cliquez ici pour écouter son chant.

tui

– Le Fantail est un oiseau à la queue en éventail noire et blanche un peu timide mais qui n’hésitera pas à vous suivre très souvent pendant quelques dizaines de mètres lors d’une randonnée.

fantail-sattwood-592

Vous trouverez plein d’autres oiseaux, la Nouvelle-Zélande c’est le paradis des ornithologues !

Vous pourrez aussi observer des phoques, éléphants de mer, dauphins, baleines, manchots bleus, manchots aux yeux jaunes, moutons,  tuataras, alpagas etc…

– Flore

En Nouvelle-Zélande, ce qui frappe d’emblée, c’est le vert des paysages. La végétation y est luxuriante et comprend beaucoup d’espèces à feuilles persistantes qui ne se rencontrent nulle part ailleurs sur la planète.

– Le Kauri est connu comme le plus bel arbre du pays, cet arbre endémique ne pousse naturellement qu’au nord d’Auckland. C’est un espèce très protégée et il n’en reste plus beaucoup sur le territoire. Cet arbre est issu d une espèce très ancienne de la famille des pins et se distingue par une taille et une longévité exceptionnelle.

Kauri, Coromandel

– Le Pohutukawa peut atteindre 20 mètres de haut, est alors entièrement recouvert de grosses boules de fleurs rouge vif. Le spectacle est d’autant plus beau que les pohutukawas sont des arbres côtiers qui poussent souvent à même la plage.

PohutukawaCornwallis

– La Silver Fern est la pluc connue des fougères et aussi une emblème en Nouvelle-Zélande.

cyathea_dealbata_silver_tree_fern_1280x1024

N’hésitez pas à aller sur les sites proposés en bas de notre blog dans la rubrique « Sites Utiles », toutes les informations sur la Nouvelle-Zélande et conseils pour préparer votre voyage y sont très bien détaillés.